La « boîte à l’être » inter-SESSAD

Mis en ligne le 19 mars 2018

Les jeunes du SESSAD les Orchidées en situation de trisomie 21, entretiennent une correspondance régulière, sous la houlette de leur psychologue, Marion DE LA PRIDA-GOASDOUÉ et de leur éducateur, Sofiane ARABI, avec un groupe du SESSAD Ados-pro de Grenoble. Ce moyen d’expression et de communication qui donne du sens à l’écriture et à la lecture leur permet de découvrir une autre culture et de mettre des mots sur la leur.

À travers les différents échanges prévus tout au long du projet, ces jeunes adultes et adolescents s’ouvrent aux autres et développent leur créativité. Doryne, Dylan, Djibril, Léa, Chihéïda et Julien ont transmis, dans un premier colis en octobre 2017, une vidéo dans laquelle ils se sont présentés individuellement et qu’ils ont accompagné de leurs portraits chinois, d’objets qui montrent la Guyane sous toutes ses formes, sans oublier les petites douceurs pour éveiller les papilles des jeunes grenoblois. Lors de l’envoi d’un second colis en janvier 2018, le groupe de guyanais leur a également fait découvrir l’univers du spatial, à travers le retour en images d’une sortie réalisée au musée du Centre Spatial Guyanais. Le troisième colis prévu pour le mois de mars 2018, a pour objectif de présenter le carnaval de Guyane.

Ravis de participer à ce projet qui les aide à grandir et à élargir leurs horizons, les jeunes du SESSAD les Orchidées se sont rapidement liés d’amitié avec leurs correspondants grenoblois, qu’ils apprennent à découvrir grâce aux colis et aux courriers personnels reçus en retour.

Cette expérience enrichissante va se poursuivre jusqu’en 2019.

Partager cet article