Du 22 au 27 juillet, les jeunes en situation de trisomie 21 ont été initiés à la pratique du judo, au dojo Seyroku Samouraï. Lewis, Vélène, Léocadie et Sandrine étaient encadrés par Sofiane ARABI et Julie POTARD, respectivement éducateur spécialisé et psychomotricienne au SESSAD Les Orchidées ainsi que Mickael FRAUMAR, professeur de judo adapté et référent handisport en Guyane.

Cette initiation sur une semaine a permis de favoriser l’inclusion des jeunes dans un milieu ordinaire, l’objectif étant qu’ils pratiquent cette activité sportive au sein d’un club, pendant l’année scolaire.

Pratiqués de manière ludique, les différents exercices, tels que « L’araignée qui casse la patte du crabe » ou encore « Le renversement », étaient un excellent moyen d’enseigner à ces jeunes les valeurs du judo, qui sont portées au-delà des tatamis.

Partager cet article