Association

L’APAJH de Guyane, créée en septembre 2001, fonde son action sur la citoyenneté et l’accessibilité globale dans le respect des convictions individuelles. Elle entend promouvoir la dignité des personnes handicapées en œuvrant pour leur complet épanouissement et leur meilleure intégration à toute forme de vie sociale.

« De part ses buts, l’Association Départementale, comme l’Association Nationale, est appelée à créer et à gérer des établissements ou services relevant des dispositions de la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale »

Valeurs et philosophie

Depuis 2001, l’APAJH Guyane, association militante et gestionnaire, réunit des femmes et des hommes qui, en tant que citoyens, veulent faire avancer la réflexion et l’action en faveur des personnes en situation de handicap. Cette force collective se retrouve autour des valeurs de laïcité, citoyenneté et solidarité.

Principes et objectifs : 3 principes guident l’action de l’APAJH

  • Laïcité : pour l’APAJH, la laïcité c’est la construction d’un espace public, commun à tous les citoyens sans exception, ouvert à tous, indépendamment des origines, des religions, des convictions, des niveaux économiques : tous citoyens, égaux en droits et en devoirs.
Nous recherchons ce qui rapproche et non ce qui sépare.
  • Citoyenneté : les droits de la personne en situation de handicap existent, ils sont reconnus pas le législateur, mais leur application est encore irrégulière. Favoriser la pleine citoyenneté par l’accès à l’école, à la formation et à tous les domaines de la vie est primordial pour l’APAJH.
Ainsi, nous entendons lutter contre la discrimination et l’exclusion et changer le regard porté sur les personnes en situation de handicap.
  • Solidarité : le handicap est à considérer comme une donnée s’inscrivant, réellement ou potentiellement, dans le cours ordinaire de toute vie humaine. Cette signification existentielle de caractère universel en fait dès lors l’affaire de la société tout entière. Nous sommes pour une approche solidaire et collective fondée sur la solidarité nationale, indispensable à la cohésion sociale.

Nos 3 caractéristiques

  • Pionnière : nous sommes parmi les premiers à avoir initié le profond changement de regard et les conceptions nouvelles de la place de la personne, quelle que soit la nature de son handicap, dans la société commune (même humanité, même citoyenneté).
  • Généraliste : l’APAJH, axée dès son origine sur la scolarisation des enfants handicapés, a élargi son action à tous les handicaps, à tout âge de la vie. Elle est une association ouverte à tous les citoyens en situation de handicap.
  • Indépendante : reconnaissant le caractère universel et positif de la différence dans toute réalité humaine et sociale, l’APAJH entend marquer sa totale indépendance à l’égard des organismes extérieurs par respect pour les convictions diverses des militants.

Repères

2001 : Naissance de l’APAJH Guyane 2006 : Ouverture du premier service, départemental, le SAFEP SAAAIS dédié à 50 jeunes de 0 à 20 ans en situation de déficience visuelle. 2008 :
  • Extension de 30 places du SAFEP SAAAS.
  • Ouverture de l’Antenne de Saint-Laurent du Maroni.
2009 :
  • Ouverture du SAMSAH, service départemental, dédié à 40 adultes de 20 à 60 ans en situation de déficience visuelle.
  • Ouverture du SSAD, service de l’Ile de Cayenne, dédié à 35 jeunes de 0 à 20 ans en situation de polyhandicap
2010 : Ouverture de l’IME Yepi Kaz en semi-internat, dédié à 20 jeunes en situation de polyhandicap. 2011 : Ouverture du centre de ressources multi handicap qui a pour vocation d’apporter une aide à l’ensemble de personnes et/ou institutions concernées par des situations de handicap en Guyane. 2012 : Ouverture du SESSAD « Les Orchidées » qui prend en charge 35 jeunes porteurs de trisomie 21.